Historique

Domaine de l'Hermitage

Le domaine de l’Hermitage a très certainement vu le jour à l’époque de la mise en valeur agro-sylvicole des Landes de Gascogne dans la deuxième moitié du 19ème siècle, la bâtiment principal datant de 1863.
Après avoir appartenu à différents propriétaires, le domaine a été racheté par l’État en 1930 (Administration des Eaux et Forêts, Conservation de Bordeaux), devenant ainsi Forêt Domaniale.

La Recherche Forestière a commencé à s’installer sur le site à la fin des années cinquante, avant son rattachement à l’INRA. En 1970, le domaine a été remis en dotation à l’INRA par arrêté ministériel, puis en 1975, le domaine forestier expérimental de l’Hermitage a été créé à l’initiative du laboratoire d’amélioration des conifères, dépendant du programme amélioration des arbres forestiers du département des recherches forestières.

Unité expérimentale Forêt Pierroton

L’unité expérimentale Forêt Pierroton à usage partagé et son Conseil Scientifique d'Utilisation ont été mis en place au début des années 90, en application du schéma général de l’INRA sur l’organisation de la recherche et des unités expérimentales.

Au fil du temps, la structuration et le fonctionnement de l’UEFP se sont adaptés pour lui permettre d’assurer les missions qui lui étaient confiées en termes d'appuis aux programmes de recherche.

En 2018, l'UEFP a été labellisée "Infrastructure Scientifique Collective" et elle bénéficie d'un DOI pour faciliter sa citation par ses partenaires.

Positionnement

Aujourd'hui au sein de INRAE, l’Unité Expérimentale Forêt Pierroton est rattachée au département Écologie et Biodiversité (ECODIV).

De façon complémentaire, l’UEFP collabore également avec des équipes de recherche du département Agroécosystèmes (AGROECOSYSTEM) et du département Biologie et amélioration des plantes (BAP).

Administrativement, l’UEFP dépend du centre INRAE Nouvelle-Aquitaine-Bordeaux, situé à Villenave d’Ornon, à une vingtaine de kilomètres (Centre INRAE Nouvelle-Aquitaine-Bordeaux).

L’UEFP est également intégrée au sein de la filière Forêt - Bois en Aquitaine, en collaborant étroitement avec les acteurs de la recherche et du développement notamment, et aussi avec les gestionnaires forestiers.

Son implication majeure dans les Groupements d'Intérêt Scientifique (GIS) Groupe Pin Maritime du Futur et la Coopérative de données pour la modélisation de la croissance témoigne du rôle d'interface que joue l'UEFP.